Congés payés, jours fériés, absences... faites le point sur les droits de votre assistante ou assistant maternel !

Les congés payés

Les assistantes et assistants maternels agréés acquièrent  2,5 jours de congés payés par mois d'accueil effectué.

L'employeur doit octroyer à son salarié au moins deux semaines continues entre le 1er mai et le 31 octobre. La date des congés est fixée par l'employeur s'il est le seul employeur de l'assistante ou de l'assistant maternel. En revanche, si l'assistante ou l'assistant maternel accueille des enfants de plusieurs familles, les employeurs doivent se mettre d'accord pour déterminer la date des congés au plus tard le 1er mars. Si cela n'est pas fait, charge à l'assistante ou assistant maternel de fixer la date de ses congés.

Les jours fériés

Les jours fériés ne sont pas obligatoirement chômés. Il convient de planifier et de mentionner au contrat de travail les jours où vous souhaiteriez que votre salarié travaille.

Les jours d'absence

Les absences de l'assistante ou de l'assistant maternel (maladie, congé maternité, …) ou celles de votre enfant sont à prendre en considération. Elles font varier le salaire de votre salarié. Il vous est également possible de remplacer votre salarié, si l'absence est longue.

S'informer, être accompagné

Contactez le relais assistantes maternelles (RAM) ou relais petite enfance de votre secteur avant toute démarche (recherche, accueil de l'enfant, contrat de travail, rémunération, aides de la CAF...).

Trouver le relais
de votre secteur