Assurer le bien-être et la santé des enfants qu'il ou elle accueille, notamment à travers une hygiène, un environnement sain et une alimentation équilibrée, est également une responsabilité de l'assistante ou de l'assistant maternel.

Toutes les questions relatives à la santé de l’enfant doivent être anticipées, faire l’objet d’échanges avec les parents et de précisions dans le contrat d’accueil au moment  de sa signature.

Pour les enfants atteints de maladie chronique ou en situation de handicap, il est nécessaire d’établir un projet d’accueil individualisé (PAI) avec le médecin de PMI.

Ce document définit les modalités particulières  de l’accueil pour cet enfant, les aménagements nécessaires et la conduite à tenir en cas d’urgence.

Alimentation, pleurs, comportements... Les médecins et les professionnels médico-sociaux de l'unité agrément accompagnent les assistantes et les assistants maternels dans la recherche de solutions pour le bien-être de l'enfant.

Quelques repères pour garantir la santé des enfants accueillis

L'assistante ou l'assistant maternel peuvent administrer des médicaments uniquement si elle ou il est en possession d'une ordonnance médicale.

Si l'état de santé de l'enfant questionne (fièvre, vomissements...), il convient de contacter les parents au plus vite et si besoin d'appeler les services de secours appropriés.

Le carnet de santé est un document confidentiel que les assistantes et assistants maternels ne peuvent exiger. 

La santé de l’enfant passe aussi par une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins et ses habitudes. Il convient de suivre les consignes des parents.

 

 

Les unités agrément

Les unités agrément permettent d'obtenir des informations sur le métier d'assistante maternelle et l'agrément. Elles évaluent les candidatures à l'agrément, assurent un suivi des assistantes maternelles et peuvent répondre aux questions sur l'accueil de l'enfant.

Trouver l'unité agrément
de votre secteur